Une histoire à raconter

Les Augustines de la Miséricorde de
Jésus et l’Hôtel-Dieu de Roberval :

100 ans d’histoire,
100 ans de dévouement

La fondation de l’Hôtel-Dieu de Roberval remonte au 24 mai 1918 avec l’arrivée à Roberval de six religieuses Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Chicoutimi. L’ancien Hôtel Commercial, situé tout près du majestueux lac Saint-Jean, fut réaménagé et converti en hôpital. Le modeste établissement comprend alors une pharmacie, une salle d’opération et quelque 25 lits. Un agrandissement en 1926 permet d’ajouter des services de chirurgie, de radiologie, de laboratoire ainsi que d’ophtalmologie. L’hôpital augmente le nombre de lits à 50, afin de fournir des soins particuliers aux malades. Les ravages de la tuberculose amèneront la construction du sanatorium de Roberval en 1937. Cet imposant édifice de cinq étages, érigé derrière l’Hôtel-Dieu, peut recevoir jusqu’à 200 patients. Le sanatorium atteindra rapidement sa pleine capacité et seulement trois ans après son inauguration, on procédera à des travaux d’agrandissement permettant d’obtenir la capacité de 471 lits. L’année suivante, l’ancien hôpital est déménagé à l’arrière du sanatorium. Annexé au bâtiment principal, celui-ci est converti en monastère pour les sœurs Augustines.

Les années 1960 seront marquées par de profonds bouleversements dans le milieu hospitalier. Pour la première fois, des laïcs siégeront au conseil d’administration de l’Hôtel-Dieu de Roberval. Au fil des ans, les religieuses se retireront peu à peu de l’administration de l’Hôtel-Dieu. Ces pionnières auront assumé, avec dévouement, ce rôle pendant plus de 50 ans. Par ailleurs, en 1965, on procède à l’inauguration de la « nouvelle partie » de l’Hôtel-Dieu. Cette imposante structure de sept étages est annexée à l’hôpital déjà en place. L’institution compte alors 602 lits. Trois ans plus tard, le monastère des Augustines est remplacé par une nouvelle construction. Aujourd’hui, 100 ans plus tard, l’hôpital actuel remplit ses engagements et joue un rôle majeur dans la communauté et le réseau régional de santé et services sociaux.

À l’aube des années 1980, l’Hôtel-Dieu est considéré comme le plus important employeur de Roberval. L’institution emploie alors plus de 1000 personnes et une quarantaine de médecins. En 1987, la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Roberval est mise sur pied afin d’améliorer les services offerts à l’Hôtel-Dieu de Roberval. Encore aujourd’hui, la Fondation du Domaine-du-Roy apporte une aide précieuse à l’hôpital de Roberval. Les incendies qui frappèrent l’Hôtel-Dieu en 1998 et en 2016 laissèrent de profondes cicatrices dans l’histoire de l’institution. Tel un phénix renaissant de ses cendres, l’Hôtel-Dieu de Roberval se relèvera rapidement de ces tragédies. L’arrivée de la médecine nucléaire ainsi que d’importants travaux de réaménagement au début des années 2000 feront de l’Hôtel-Dieu de Roberval l’un des centres hospitaliers les plus modernes du Québec. Célébrer le centenaire de l’Hôtel-Dieu de Roberval, c’est rendre hommage à toutes ces femmes et à tous ces hommes dévoués qui ont écrit l’histoire de cette grande institution.

Un texte de Maxime Lamontagne, archiviste
Centre d’archives et Société d’histoire Domaine-du-Roy

Laissez-nous un message!

captcha